LE PROJET

 

Projet de coopération et d’échange culturel international entre la ville de Montréal au Québec, Canada et Lille Métropole en France, LUMINO-Métro concerne la création numérique, les arts visuels et le multimédia. LUMINO-Métro se traduit par une expérience immersive, créative et interactive dans l’espace urbain, ayant pour lieu de représentation les infrastructures du métro de chacune des villes.

Destiné à l’ensemble de ses usagers, le projet est basé sur l’échange et la co-création de contenus impliquant la participation active entre les utilisateurs de chaque ville. LUMINO-Métro convoque les acteurs culturels, les partenaires privés et le secteur de l’enseignement au service d’une innovation dans le domaine des nouvelles technologies.

L'Idée, offrir aux usagers du métro un ensemble d'expériences sensorielles et ludiques, lors de leurs déplacements sur les voies d'accès, les quais et à l’intérieur des tunnels.

L'objectif de LUMINO-Métro est de permettre aux usagers du métro de reconsidérer leur environnement et leur rapport direct à l’espace urbain souterrain.


LUMINO-Métro SE DECLINE EN 3 DISPOSITIFS immersifs:

 

Séquence 413 - Station
création lumière

Mettre en inter-action la lumière et le flux du passage des rames de la station grâce à l'éclairage de la voûte et à des lignes de particules de lumière.

Séquence 355 - Tunnel
CRÉATION LUMIÈRE ET IMAGES

Composée de lumière et de séquences d'images, perceptibles par les usagers depuis les fenêtres des voitures sur les parois du tunnel qui relie deux stations de métro.

Ombres à Bonaventure
INSTALLATION LUMIÈRE IN SITUE

L'ombre et la lumière en mouvement interagissent avec le déplacement de l'usager dans le corridor de la station Bonaventure à Montréal.


LES INTENTIONS

 

L’usager du métro, pendant ses déplacements, sur les quais et dans les couloirs, est constamment "en lumière". Il n’existe finalement pas d’endroit, de recoin, de zone où il ne soit pas en contact ou effleuré par la lumière. Pourtant, les usagers ne se voient plus entre eux. Paradoxe de la lumière pour ces espaces parfois impersonnels, où l’on cherche à se rendre invisible, où l’on considère que notre présence se résume à une contrainte liée à un déplacement utile et nécessaire, où l’on essaie d’écourter au maximum ce temps que l’on considère perdu.

Sans le vouloir nous nous "anonymisons". Le temps n’est plus maitrisé, nous participons à son accélération, la lumière ne nous permet plus de voir, ni même de regarder, nous devenons une entité, propre, contrainte à s’isoler de l’autre, à opacifier sa zone de circulation.

La démarche de LUMINO-Métro s’inspire d’une recherche sur le comportement de l’usager dans un espace qu’il a l’habitude d’arpenter et devrait lui permettre de reconsidérer son point de vue. Le constat est le suivant : à force de faire le même parcours tous les jours, nos points de repères deviennent invisibles, mais lisibles, et s’inscrivent en nous, comme absorbés par notre corps. Le lieu devient une composante de notre réalité et se fige dans notre organisme. Il altère notre perception, réduit notre champ visuel et l’abstraction s’empare de notre environnement concret.

LUMINO-Métro est lié à l’utilisation des possibilités offertes par la recherche sur les technologies numérique afin de défendre un propos qui se base sur l’importance de ces outils dans la façon d’appréhender notre place dans la société actuelle. Les espaces de représentations proposés, dont certain non encore explorer, implique la participation du public dans sa manière de vivre sa ville.

La caractéristique principale se fonde sur un travail de création :
- Projections de lumière et diffusion d'images
- Utilisation des technologies numériques
- Utilisation des réseaux sociaux
- Participation active de l'usager par la création et l'échange de contenus numériques : images, vidéos et textes.

RESIDENCE [SAT]

 

Grace au soutien du Conseil Régional du Nord Pas de Calais en France, LUMINO-Métro a fait l'objet d'une première phase de développement lors d'une résidence de recherche et de création à la Société des arts technologiques [SAT] au Québec en 2014. Cette résidence a permit de travailler sur la réalisation d'images immersives dans la SATOSPHERE (écran de projection sphérique sur 360°) de la [SAT] en vue de créer une simulation des opus de LUMINO-Métro. Cette démonstration du projet a fait l'objet d'une présentation à la délégation de la STM le 17 Octobre 2014.

* Inauguré en octobre 2011, la SATOSPHERE est le premier théâtre immersif modulable permanent dédié à la création artistique et aux activités de visualisation. Ce dôme, de 18 mètres de diamètre et de 11,5 à 13m de hauteur, forme un écran de projection sphérique sur 360 degrés et peut accueillir jusqu'à 350 spectateurs. Nouvel instrument visant la création d'expériences humaines tangibles et englobantes, la SATOSPHERE place le public au cœur de l'expérience audiovisuelle.

 

Séquence 413 - Station
création lumière
Version FullDome - Cinema 4D/Plugin WFCam4D

Séquence 413 - Station
création lumière
Version FullDome - Cinema 4D/Plugin WFCam4D

Séquence 355 - Tunnel
CRÉATION LUMIÈRE ET IMAGES
Version FullDome - Cinema 4D/Plugin WFCam4D

Nous avons reçu Xavier Boyaud en résidence de recherche et de création à la Société des Arts Technologiques [SAT] de Montréal dans le cadre du développement de son projet : LUMINO-Métro.

L'objectif était double :
• convaincre la délégation de la STM (Société de Transport de Montréal) d'être partenaire du projet en vue de son déploiement au sein des infrastructures du métro de Montréal.
• définir dans un second temps ce que serait la collaboration de notre structure avec les partenaires potentiels de Lille Métropole.

La collaboration de la SAT confirmée avec Xavier s'est traduite par un accueil en résidence dans nos espaces du 3 septembre au 21 Octobre 2014. Cette résidence a permis de définir plus précisément, avec notre équipe, les choix artistiques et technologiques liés à l'utilisation de la lumière et de l'image pour les deux propositions de LUMINO-Métro: La Séquence 355 et la Séquence 413. Une fois ces choix confirmés, Xavier a travaillé sur la réalisation d'images immersives en vue de créer une simulation des propositions de LUMINO-Métro dans la SATOSPHERE* de la SAT.

Cette démonstration des deux opus du projet a fait l'objet d'une présentation à une délégation de la STM le 17 Octobre. Etaient présents Madame Odile Paradis, Directrice principale des Affaires Publiques de la STM, deux conseillers de son service ainsi que l' Analyste principal (Ingénierie Exploitation Métro). La présentation a duré plus de 30 minutes et a reçu un vif intérêt de la part de la STM.

Nous travaillons à présent sur le matériel d'appui nécessaire à une prise de décision de la STM en interne pour que la société devienne officiellement partenaire de LUMINO-Métro. Cette décision nous permettrait de réaliser au début de l'année 2015 une étude de faisabilité pour une période de réalisation de LUMINO-Métro qui s'étalerait jusque l'année 2017.

La résidence de Xavier avait pour second objectif de définir les avenues envisageables de déploiement de LUMINO-Métro dans le cadre d'une coopération avec Lille Métropole.

Joseph Lefèvre - Directeur, création et résidences - la [SAT]

La SAT :
Fondée en 1996, la Société des arts technologiques [SAT] est un organisme à but non lucratif reconnu internationalement pour son rôle actif et précurseur dans le développement de technologies immersives, de la réalité augmentée par l’utilisation créative des réseaux à très haut débit. Avec sa double mission de centre d’artistes et de centre de recherche, la SAT a été créée pour soutenir une nouvelle génération de créateurs/chercheurs à l’ère du numérique.
À plusieurs occasions, la SAT a été invitée à programmer des œuvres et des événements, à présenter les projets et installations d’artistes dans les centres d’art, musées et festivals locaux et étrangers et à organiser des expositions de tournée. Le centre a aussi été mandaté pour designer et produire des projets clefs en main de grande envergure au Canada et dans plus d’une dizaine de pays.


LES PARTENAIRES

 

Le Conseil Régional Nord Pas de Calais - France

Isabelle Laforce
Directrice de la culture
Morgane Vandernotte
Chargée de mission projets internationaux

La Société des arts technologiques [SAT] - Montréal, Québec

Monique Savoie
fondatrice et directrice artistique
Guislain Boileau
co-directeur, directeur administratif
Louis-Philippe St-Arnault
Directeur - Production et Développement Immersif
Joseph Lefevre
Directeur, résidences et création
Equipe de SAT [IMMERSION]
Dominique St Amant, Carl Lavoie, Olivier Rhéaume et Guillaume Bourrassa
Jolyanne Mathieu
gestionnaire de projet

Présentation immersive du projet à la délégation Affaires Publiques de la STM dans la Satosphère de la SAT

La STM, Société de Transport de Montréal - Québec
Odile Paradis
Directrice principale, Affaires publiques
Nancy Turgeon
Conseillère corporative, Affaires publiques
Benoît Clairoux
Conseiller, Affaires publiques
Pontien Mbaraga
Analyste principal, Ingénierie Exploitation Métro

LES COLLABORATEURS

 
Xavier Boyaud
Conception et réalisation

Chantale Lavoie
Consultante à la conception, MTL.
Sylvain Rocheleau
Consultant à la conception, MTL.
Serge Savard
Consultant à la communication, MTL.
Geneviève Murray
Consultante à la rédaction, MTL.
Eric Le Brec'h
Conseiller technique, MTL.
Ludovic Lefévère
Conseiller technique, MTL.

Remerciements particuliers
Frédéric Loury, Fondateur et commissaire principal d'Art Souterrain, MTL.
Jean-Christophe Levassor, Directeur Culture de la MEL, Fr.
Philippe Fréville, responsable création de Pictanovo, Tourcoing, Fr.
Pascale Debrock, directrice de la Plaine Images, Tourcoing, Fr.
Jérôme Copin, Direction du Pôle Culture de la ville de Lille, Fr.
Hakim Hadrouj, Julie Val et Sabrina Louvet de la société Idées-3com, Tourcoing, Fr.
Eric Prigent, le Fresnoy, Tourcoing, Fr.
Pierre Langlois, MTL.
Laurent Ostiz, Fr.


Xavier Boyaud est un artiste en art visuel, qui utilise la lumière et l’image comme matières premières dans son travail de recherche et de création (l'Image-lumière). Il évolue professionnellement depuis 1992 dans le domaine des arts vivants et dans celui des arts numériques. Plus récemment il intervient en qualité de conseil auprès des agences d'architecture d'intérieur.
Son propos porte sur notre "manière de voir" l’image médiatique et tente de mettre en question la capacité de cette image à représenter le réel.

Il bénéficie de l’Aide Individuelle à la création de la Drac Nord-Pas de Calais et de la bourse au plasticien de la région Nord-Pas de Calais.
Artiste associé à Réminiscences, membre de l'UCL (Union des Créateurs Lumière) et de L'AFE (Association française de l’éclairage), Xavier Boyaud crée une entreprise en 2011 (activité spécialisée de design), il est assujetti au régime des artistes-auteurs de la Maison des Artistes. Vit et travaille principalement en France.



Copyright © 2014-2015 · All Rights Reserved · luminometro.fr · boyaud.com · La SAT · Le Conseil Régional du Nord Pas de Calais

luminometro